Publié le

Conseils beauté et cheveux pour les femmes qui souffrent d’alopécie

Quelques conseils pour soigner vos cheveux, avant, pendant et après une chimiothérapie

Vous trouverez ici des articles et conseills beauté et cheveux pour  qui les femmes qui souffrent d’alopécie pendant et après une chimiothérapie :

Comprendre l’alopécie.

Conseils maquillage pendant une chimiothérapie : dessiner ses sourcils et corriger son teint.

La boule à Z : idées de coupe de cheveux courtes pour se sentir belle malgré un grand changement capillaire.

Le casque réfrigéré : qu’est-ce que c’est ?

♥ Quelques conseils pour soigner ses cheveux, avant, pendant et après une chimiothérapie.

Publié le

Comprendre l’alopécie ou la chute des cheveux pendant une chimiothérapie

Comprendre la chute des cheveux pendant une chimiothérapie
Pourquoi les cheveux tombent pendant une chimiothérapie? Est-ce toujours le cas? L’alopécie est-elle irréversible.

La chimiothérapie est un traitement qui détruit les cellules cancéreuses, qui sont des cellules qui se divisent plus que les autres. Malheureusement, elles ne sont pas les seules à se diviser. Les cellules du bulbe du cheveux, et de tous les poils en général se divisent aussi beaucoup et sont donc également détruites par la chimiothérapie. La radiothérapie quant à elle, peut aussi provoquer la destruction de ces cellules, mais limitée à la zone du corps traitée par les rayons.

Quand les cellules sont détruites et que les cheveux tombent (ainsi que les cils et sourcils), c’est ce qu’on appelle l’alopécie. Cela est effrayant et à juste titre traumatisant, mais sachez que cette chute n’est que temporaire, les cheveux et les poils repoussent dès l’arrêt du traitement, à une vitesse d’environ un centimètre par mois. Il n’y a que dans certains cas relativement rare que l’alopécie peut-être définitive, par exemple une radiothérapie à forte dose de radiations sur le cuir chevelu. Dans la très grande majorité des cas, les cheveux repoussent, plus ou moins lentement selon les traitements médicamenteux suivis (les corticoïdes, l’hormonothérapie, ou l’Interféron peuvent ralentir ou différer la repousse).

Les cheveux commencent à tomber deux à trois semaines après la première séance de chimiothérapie, parfois dès la première. Cela peut se faire d’un coup ou petit à petit, cela dépend du traitement, provocant parfois des démangeaisons ou des picotements sur le cuir chevelu qui cesseront à la chute des cheveux. Les cils et sourcils tombent souvent après les cheveux. Sachez également que certaines personnes ne perdent pas ou peu leur cheveux, cela dépend du type de traitement administré ou tout simplement de leur nature de cheveux. Votre médecin saura vous renseigner, n’hésitez pas à lui demander et à lui poser toutes les questions qui vous passeront par la tête.

 

 

 

Publié le

Petits conseils maquillage pendant une chimiothérapie : dessiner les sourcils et corriger son teint

Une chimiothérapie entraîne des modifications du teint, et évidemment la perte des sourcils et des cils, changements qui peuvent tout à fait être compensés par un maquillage adapté. Certaines femmes font d’ailleurs le choix , sans aucun rapport avec la chimiothérapie, de se raser les sourcils pour les redessiner. Le tout est de savoir comment et de s’entraîner. Au début, ce ne sera pas forcément réussi, mais petit à petit, vous trouverez le bon geste. Voici quelques petits conseils de maquillage.

* Tout d’abord le teint : sur un visage propre, appliquez une crème de jour bien nourrissante (la chimiothérapie déshydrate la peau) et peu parfumée, dans l’idéal sans parfum. Evitez les huiles essentielles qui peuvent être agressives pour une peau fatiguée. Achetez de préférence vos produits en parapharmacie en demandant conseil à une vendeuse ou à une socio-esthéticienne sur votre lieu de traitement. Si vous avez des rougeurs, appliquez une base correctrice verte ou orangée pour un teint terne ou violette pour un teint jaunâtre. Sur cette base, appliquez un fond de teint fluide. La couleur idéale sera celle qui se rapproche le plus de la carnation du cou. Poser le fond de teint avec une éponge humidifiée. Appliquez ensuite l‘anti-cerne qui doit être légèrement plus clair que le fond teint par petites touches, au pinceau. Puis appliquez à la houppette la poudre libre qui va fixer le fond de teint et empêcher le visage de briller. Si vous avez bien choisies les couleurs de précédents produits, vous pouvez choisir une poudre libre translucide. Avec un gros pinceau, balayez ensuite doucement le visage. Finissez par le blush en poudre : souriez largement et appliquez-le par petites touches sur les pommettes en remontant vers les tempes. Passez-en aussi un très léger coup sur le haut de l’arcade sourcilière, sur le front au-dessus de l’arcade en étirant vers les tempes, ainsi que sur le bout du nez, le menton et les lobes d’oreilles. Choisissez la couleur du blush en fonction de votre teint : si votre peau tire vers le jaune, optez pour un blush orangé, si elle tire vers le rose, plutôt le blush rose et si elle tire vers l’ocre, allez vers les bruns, caramels et orangé. Surtout, gardez en tête que le mieux est d’avoir la main légère, quitte à faire des retouches par la suite !

Apprenez à redessiner vos sourcils pendant une chimiotherapie
Pinceau en biseau pour redessiner les sourcils au fard

* Ensuite les sourcils: S’il vous reste quelques sourcils, n’utilisez que du fard de la même couleur que vos poils pour en redessiner la forme. Evitez le crayon. Utiliser un fard mat, surtout pas de paillettes ni de nacré. Utilisez un pinceau en biseau (en poil naturel de préférence). Trempez-le dans la poudre, balayez dans la ligne du sourcil puis brosser avec un goupillon à mascara ou avec une brosse spécial sourcils pour bien estomper le tout.

Produits conseillés :  Shiseido Compact yeux et sourcils env. 32 €, Stilla : Brow Set env.14 €, Smashbox Brow Tech / Sourcils Définition, env. 23 €.

Si vous avez perdu tous vos sourcils, il existe des fards longue tenue vendus avec un pochoir, comme le Kit sourcils Christian Cosmetics, env. 25 €. Vous pourrez l’acheter chez votre coiffeur-prothésiste qui vous expliquera comment l’utiliser. Vous pouvez également choisir de dessiner vous-même vos sourcils avec un crayon et:ou du fard à sourcils. Voici la technique à suivre :

 

Dessiner un sourcil en trois étapes
Apprenez à redessiner vos sourcils pendant une chimiothérapie

1 – Trouver où commencer en posant un crayon contre votre narine, pointe vers le haut. Reliez le bord de votre narine avec le coin interne de votre oeil et prolongez cette ligne jusqu’à l’arcade sourcilière. C’est là que commencera votre soucil.

2 – En gardant le crayon contre la narine, pointez maintenant vers l’arcade en passant par le centre de votre pupille : vous obtientrez le point le plus relevé de votre sourcil, disons la pointe de l’accent circonflexe.

3 – Pointez ensuite avec votre crayon toujours placé contre la narine en passant par le bord exterieur de l’oeil : c’est la fin de la ligne de votre sourcil.

* Pour les cils, mieux vaut éviter les faux cils, même si la tentation est grande. Les colles utilisées peuvent être très agressives et provoquer des irritations. Laisser vos cils se remettre en douceur de l’agression subie pendant la chimiothérapie afin qu’ils puissent repousser dès la fin du traitement. Vous pouvez par contre appliquer un très fin trait de crayon sur toute la ligne des cils, paupière supérieure et coin externe de la paupière inférieure seulement. Réhaussez ensuite ce trait de fard à paupière marron ou noir avec un pinceau en biseau. Gardez la main légère ! Plus ce sera discret, moins on remarquera l’absence de cils.

* Surtout pensez à bien vous démaquiller les yeux et le visage avec une lotion spécifique douce, sans alcool ni parfum et achetée de préférence en parapharmacie. Vous pouvez vous faire des gommages une à deux fois par semaine avec des produits pour peaux sensibles et faire un masque hydratant hebdomadaire. Pensez également à hydrater vos lèvres avec un baume très nourissant.

 

Publié le

La boule à Z

Savoir que l’on va perdre ses cheveux, ce n’est pas facile. Le choix n’appartient qu’à la personne concernée de laisser tomber petit à petit ses cheveux de façon naturelle ou bien d’une manière plus radicale, de se raser la tête pour écourter ce moment difficile.

Parfois, il est peut-être plus facile de considérer que c’est un choix et de s’y préparer, bien avant le début des séances de chimiothérapie, en se faisant faire une petite coupe courte, qui sera notre objectif « Twiggy » quand les cheveux commenceront à repousser.

Pour se donner un peu de courage, voici quelques idées de coupes courtes sympa, stylées et féminines !

[wpg_thumb]

Publié le

Le casque réfrigérant ou casque réfrigéré pour limiter la chute des cheveux pendant une chimiothérapie

 

Le casque réfrigéré ou réfrigérant peut empecher la chute des cheveux lors d'une chimiothérapie

L’utilisation du casque réfrigéré (ou casque réfrigérant) dépend du type de cancer traité et de l’établissement qui dispense le traitement. Son utilisation peut limiter voire éviter la chute des cheveux lors des séances de chimiothérapies. Comment agit ce casque?

 

Il s’agit d’un bonnet glacé qu’il faut enfiler 10 minutes avant le début de la perfusion sur cheveux mouillés. En refroidissant la tête, le bonnet réfrigérant va limiter l’afflux de sang dans la tête et donc l’arrivée du produit de traitement dans les cellules du bulbe des cheveux, limitant ainsi leur destruction. Mais pour ce faire, le bonnet doit rester bien glacé. Il est donc conseillé de le changé régulièrement, tous les quarts d’heure idéalement. Il faut aussi le garder au moins 30 minutes après la fin de la perfusion.

 

 

 

Cependant le casque n’est pas la solution magique. Son efficacité dépend du type de traitement, du mode d’administration de la chimiothérapie et de la nature des cheveux du patient. De plus, le casque réfrigérant ne convient pas à toutes les pathologies et est même contre-indiqué dans le traitement de certains cancers au niveau du cuir chevelu. Quoi qu’il arrive, suivez toujours les recommandations du personnel soignant, qui saura vous conseiller.Le casque réfrigéré ne fonctionne pas non plus lors des chimiothérapies par voie orale ou par pompe en continu.

 

 

 

Il faut également savoir que le port du casque réfrigéré peut entraîner des migraines et des douleurs occulaires ou cervicales et surtout une sensation de froid intense qui poussent certains patients à abandonner son utilisation. Si vous tentez cette méthode, penser à emmener à votre séance une écharpe, un plaid et une serviette pour vous couvrir la nuque.

 

Sachez enfin que vous pouvez ralentir voire éviter la perte des cils et des sourcils en suivant la même méthode : appliquer des pains de glace enroulés dans des serviettes sur les yeux un peu avant, pendant et après la séance. Ces équipements ne sont pas fournis alors pensez à prendre cet équipement avec vous dans une glacière.

 

Publié le

Quelques conseils pour soigner vos cheveux avant, pendant et après une chimiothérapie

Quelques conseils pour soigner vos cheveux, avant, pendant et après une chimiothérapie
Quelques conseils pour prendre soin de vos cheveux, avant, pendant et après une chimiotherapie

Ces quelques conseils n’empêcheront pas vos cheveux de tomber si cela fait partie des conséquences de la chimiothérapie que l’on vous administre mais ils peuvent s’avérer utiles avant l’agression par le traitement, et après au moment tant attendu de la repousse. Dans tous les cas, en ce qui concernent l’entretien des cheveux, ce sont des conseils de bon sens que devraient suivre la plupart des personnes qui désirent avoir de beaux cheveux en pleine santé.

* Eviter les lavages trop fréquent, n’utiliser que peu de shampoing, et de préférence un shampoing doux. Attention, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les shampoing pour bébés sont déconseillés car ils graissent le cheveux.

* Laver vos cheveux la veille d’une séance de chimiothérapie, puis ne plus les laver pendant 5 à 8 jours.

* Coiffer vos cheveux avec une brosse douce, éviter surtout les poils en métal et tout ce qui pourrait agresser le cuir chevelu.

* Evidemment, éviter tous les traitements qui fragilisent ou modifient la structure du cheveux : permanente, colorations, balayages, defrisage, lissage. L’idéal serait de ne pas faire de coloration pendant un an après la chimiothérapie. Si vous ne pouvez vraiment pas attendre, vous pouvez essayer les colorations bio sans ammoniaque, mais il est toujours recommandé de demander conseil à un coiffeur spécialisé.

* Eviter la chaleur : sèche-cheveux, bigoudis chauffants, fers, plaques de lissage, brushing fragilisent le cheveu et le cuir chevelu.

* Enfin, certains établissements proposent aux patients des casques réfrigérants qui pourraient réduire la chute des cheveux. Sachez que qu’une coupe courte des cheveux peut augmenter l’efficacité du casque réfrigérant.

* Lorsque les cheveux repoussent : même si cela fait mal au coeur, il est vivement conseillé dès que les cheveux mesurent 1 cm de les couper au ciseau. Il faut renouveler deux fois cette opération. Vos cheveux repousseront ainsi en bien meilleure santé et surtout beaucoup plus vite.

* L’huile de ricin aurait également la vertu de faire pousser les cheveux deux fois plus vite en l’appliquant régulièrement (une fois par semaine) sur le long terme. Cette huile très grasse et très épaisse s’applique en racine, en massant légèrement le cuir chevelu, sur des cheveux secs et de préférence déjà gras. Il faut la laisser poser au moins trente minutes, sous une serviette légèrement chaude si possible. Attendez deux heures avant de faire votre shampooing. Par contre, sachez que vous aurez du mal à vous débarrasser du film gras que laisse cette huile. SI vous n’arrivez pas à l’appliquer à cause de sa texture trop compacte, vous pouvez la faire chauffer au bain-marie. Cette huile favoriserait aussi  la pousse des cils et sourcils. Vous pouvez l’appliquer en massant délicatement vos sourcils et cils avec un peu d’huile sur les doigts, ou sinon récupérer une brosse à mascara bien nettoyée (vous pouvez également en acheter des propres sur les sites pour fabriquer vos cosmétiques) et vous en servir comme applicateur d’huile. Quoi qu’il en soit, faites attention à ne pas vous en mettre dans les yeux. Vous trouverez cette huile dans les pharmacies et para-pharmacie, ainsi que dans les magasins bio.