Petits conseils maquillage pendant une chimiothérapie : dessiner les sourcils et corriger son teint

Une chimiothérapie entraîne des modifications du teint, et évidemment la perte des sourcils et des cils, changements qui peuvent tout à fait être compensés par un maquillage adapté. Certaines femmes font d’ailleurs le choix , sans aucun rapport avec la chimiothérapie, de se raser les sourcils pour les redessiner. Le tout est de savoir comment et de s’entraîner. Au début, ce ne sera pas forcément réussi, mais petit à petit, vous trouverez le bon geste. Voici quelques petits conseils de maquillage.

* Tout d’abord le teint : sur un visage propre, appliquez une crème de jour bien nourrissante (la chimiothérapie déshydrate la peau) et peu parfumée, dans l’idéal sans parfum. Evitez les huiles essentielles qui peuvent être agressives pour une peau fatiguée. Achetez de préférence vos produits en parapharmacie en demandant conseil à une vendeuse ou à une socio-esthéticienne sur votre lieu de traitement. Si vous avez des rougeurs, appliquez une base correctrice verte ou orangée pour un teint terne ou violette pour un teint jaunâtre. Sur cette base, appliquez un fond de teint fluide. La couleur idéale sera celle qui se rapproche le plus de la carnation du cou. Poser le fond de teint avec une éponge humidifiée. Appliquez ensuite l‘anti-cerne qui doit être légèrement plus clair que le fond teint par petites touches, au pinceau. Puis appliquez à la houppette la poudre libre qui va fixer le fond de teint et empêcher le visage de briller. Si vous avez bien choisies les couleurs de précédents produits, vous pouvez choisir une poudre libre translucide. Avec un gros pinceau, balayez ensuite doucement le visage. Finissez par le blush en poudre : souriez largement et appliquez-le par petites touches sur les pommettes en remontant vers les tempes. Passez-en aussi un très léger coup sur le haut de l’arcade sourcilière, sur le front au-dessus de l’arcade en étirant vers les tempes, ainsi que sur le bout du nez, le menton et les lobes d’oreilles. Choisissez la couleur du blush en fonction de votre teint : si votre peau tire vers le jaune, optez pour un blush orangé, si elle tire vers le rose, plutôt le blush rose et si elle tire vers l’ocre, allez vers les bruns, caramels et orangé. Surtout, gardez en tête que le mieux est d’avoir la main légère, quitte à faire des retouches par la suite !

Apprenez à redessiner vos sourcils pendant une chimiotherapie

Pinceau en biseau pour redessiner les sourcils au fard

* Ensuite les sourcils: S’il vous reste quelques sourcils, n’utilisez que du fard de la même couleur que vos poils pour en redessiner la forme. Evitez le crayon. Utiliser un fard mat, surtout pas de paillettes ni de nacré. Utilisez un pinceau en biseau (en poil naturel de préférence). Trempez-le dans la poudre, balayez dans la ligne du sourcil puis brosser avec un goupillon à mascara ou avec une brosse spécial sourcils pour bien estomper le tout.

Produits conseillés :  Shiseido Compact yeux et sourcils env. 32 €, Stilla : Brow Set env.14 €, Smashbox Brow Tech / Sourcils Définition, env. 23 €.

Si vous avez perdu tous vos sourcils, il existe des fards longue tenue vendus avec un pochoir, comme le Kit sourcils Christian Cosmetics, env. 25 €. Vous pourrez l’acheter chez votre coiffeur-prothésiste qui vous expliquera comment l’utiliser. Vous pouvez également choisir de dessiner vous-même vos sourcils avec un crayon et:ou du fard à sourcils. Voici la technique à suivre :

 

Dessiner un sourcil en trois étapes

Apprenez à redessiner vos sourcils pendant une chimiothérapie

1 – Trouver où commencer en posant un crayon contre votre narine, pointe vers le haut. Reliez le bord de votre narine avec le coin interne de votre oeil et prolongez cette ligne jusqu’à l’arcade sourcilière. C’est là que commencera votre soucil.

2 – En gardant le crayon contre la narine, pointez maintenant vers l’arcade en passant par le centre de votre pupille : vous obtientrez le point le plus relevé de votre sourcil, disons la pointe de l’accent circonflexe.

3 – Pointez ensuite avec votre crayon toujours placé contre la narine en passant par le bord exterieur de l’oeil : c’est la fin de la ligne de votre sourcil.

* Pour les cils, mieux vaut éviter les faux cils, même si la tentation est grande. Les colles utilisées peuvent être très agressives et provoquer des irritations. Laisser vos cils se remettre en douceur de l’agression subie pendant la chimiothérapie afin qu’ils puissent repousser dès la fin du traitement. Vous pouvez par contre appliquer un très fin trait de crayon sur toute la ligne des cils, paupière supérieure et coin externe de la paupière inférieure seulement. Réhaussez ensuite ce trait de fard à paupière marron ou noir avec un pinceau en biseau. Gardez la main légère ! Plus ce sera discret, moins on remarquera l’absence de cils.

* Surtout pensez à bien vous démaquiller les yeux et le visage avec une lotion spécifique douce, sans alcool ni parfum et achetée de préférence en parapharmacie. Vous pouvez vous faire des gommages une à deux fois par semaine avec des produits pour peaux sensibles et faire un masque hydratant hebdomadaire. Pensez également à hydrater vos lèvres avec un baume très nourissant.